La Grivelière
Accueil Remonter La Grivelière Vallée de beaugendre

 

La Grivelière

une vue de face de la caféière...

La Grivelière est une habitation caféière de 90 hectares , propriété de la Région Guadeloupe depuis 1988.

Classée monument historique depuis le 6 mars 1987 , elle est en zone centrale du Parc National de la Guadeloupe , à 200 mètres d'altitude ,

Au fond de la vallée de Grande-Rivière de Vieux-Habitants .

Vieux-Habitants est un foyes de la colonisation de l'île par les Français arrivés à la pointe Allègre le 27 juin 1635.

La paroisse de Saint-joseph des Vieux-Habitants a été fondée en 1636 par Nicolas Sullard , capitaine La Ramée .

A cette époque , on appelle habitans ceux qui reçoivent une concession de terre . Ils sont les premiers propriètaires par rapport aux engagés .

La Grivelière est le regroupement de plusieurs parcelles dont la plut inportante portait , en 1788 , le nom d'habitation Saint-Joseph .

Elle est mentionnée à l'époque comme manufacture à café , d'une contenance de 47 hectares , et occupant 45 esclaves , maîtres et économe .

Cette propriété est désertée à la Révolution et on perd la trace des 45 esclaves .

Apres la période révolutionnaire , les parcelles qui la composent furent cultivées en café et en cacao avec une main d'œuvre servile beaucoup plus limitée passant de 10 à 5 esclaves .

En 1842 au moment de la crise du café , Augustes Alexandre Perriolat , propriétaire-inventeur d'une machine industrielle à broyer le roucou, la transforme en roucouyère .Elle fonctionnera comme telle jusqu'en 1893.

De 1893 à 1919 , la Société Anonyme << La Grivelière >> y exploite surtout le cacao et relance timidement la culture du café .

François pagésy en fait l'acquisition en 1919 . La famille Pagésy est implantée en côte-sous-le-vent depuis 1740. Elle s'est consacrée essentiellement à la culture du café . François pagésy relance , dès son installation , la culture du café dont il à fait passer rapidement la surface plantée de 4 à 20 hectares .

En 1978 , 45 hectares sont plantés en café et en cacao, 50 hectares en forêt , dont deux hectares servent de support à la une plantation de poivriers et de vanilliers ; deux hectares de cultures vivrières (malangas , ignames , madères )et maraîcheres ( tomates , concombres, pois tendres ) sont plantés en bordure de rivière .

une vue de l'arrière de la caféière...

La Grivelière se présente aujourd'hui comme une habitation caféière de plus de 89 hectares.Divers bâtiments d'exploitation s'organisent autour de la maison des maîtres .Celles

-ci est située au point culminant d'un promontoire dominant la vallée . Il s'agit d'une maison basse de 22 mètres de long sur 8 mètres de large surmontée d'un toit à deux pans dont chaque versant est percé de 5 lucarnes . L'architecture est à colombages . Les pignons et la façade exposée à l'est-sus-est , sont en partie basse , en maçonnerie de chaux et de moellons .

Les chaînes d'angles et les seuils de portes sont en roche volcanique taillée locallement.

La façade donnant sur la cour est entièrement en bois , de même que les cloisons et les menuiseries intérieures .

De septembre 1985 à juin 1987 , le batiment a été entièrement démonté puis recontruit à l'identique par une entreprise spécialisée dans la restauration des monuments historiques .

la façade sur la cour...

  Retour en haut